Rechercher

Comment aider mon enfant à s’organiser ? Une procédure pas à pas.




Chose promise, chose due… Dans le dernier article sur « Mon enfant rentre en 6ème » nous vous avions promis des outils orthopédagogiques pour aider votre enfant à s’organiser dans ses apprentissages.


Nous vous présentons donc une procédure à suivre, pas à pas afin de mener votre petite graine vers des capacités d’organisation et de planification indispensables à toute réussite scolaire.


  1. Savoir trier et catégoriser les informations


Lorsque nous apprenons une nouvelle compétence à notre enfant, nous devons vérifier que les compétences antérieures nécessaires à ce nouvel apprentissage soient bien acquises (les pré-requis).



La première compétence nécessaire est la capacité à catégoriser et à trier les informations.

Afin de planifier et d’organiser ses devoirs, votre enfant doit être capable de trier : les devoirs urgents, les devoirs écrits, les devoirs à réviser…


Il doit catégoriser, identifier les éléments importants et secondaire.


Nous utilisons pour cela un jeu que nous adorons en orthopédagogie : le jeu concept.

Ce petit jeu amène l’enfant à catégoriser les éléments les plus importants, à trier l’essentiel afin de faire deviner un concept.


Attention à ne pas s’y méprendre, ce jeu d’apparence simpliste demande à l’enfant de faire preuve de stratégies complexes organisationnelles. Un petit trésor !

(Voici la version « concept kids » pour les plus petits et « concept » pour les plus grands)















2. La gestion du temps


La deuxième compétence pré-requise est la gestion du temps.

La plupart des élèves que nous retrouvons en orthopédagogie ont des difficultés à s’organiser car ils ne savent pas gérer leur temps.


Afin de les aider à y parvenir, nous leur proposons une activité où ils doivent estimer le temps nécessaire à des tâches, des événements, des exercices etc..


Exemple :

-Combien de temps mets-tu entre ta maison et le cabinet d’orthopédagogie en voiture ?

-Combien de temps mets-tu pour dire dans l’ordre les 12 mois de l’année ?

-Combien de temps mets-tu pour te brosser les dents ?

-Combien de temps mets-tu pour faire ton cartable…



La plupart du temps, ces enfants en difficulté estiment leur temps bien au-dessus, ou bien en dessous de ce qui est attendu…


Pour leur en faire prendre conscience, nous leur proposons de se chronométrer (à l’aide d’un time timer, d’une montre etc…) lorsqu'ils font ces tâches puis de le noter sur leur fiche « gestion du temps » dans leur cahier de suivi orthopédagogique.


Nous encourageons également les parents à expliciter à leurs enfants combien de temps a été nécessaire pour :

-Faire un trajet en voiture pour revenir de chez mamie : « Là tu vois Marie, ça nous a pris 20 mn pour revenir de chez Mamie »

-Faire à manger : « Faire un sandwich c’est rapide ! Ca nous a pris 5 mn ! »


L’outil : « time timer » est également votre meilleur ami puisqu’il permet aux enfants de percevoir visuellement, de voir le temps s’écouler.


En exposant vos enfants quotidiennement à une estimation du temps et à des outils visuels, votre enfant deviendra le champion du sablier !


3. Entraînement : le projet personnel.


Passons maintenant aux choses sérieuses, une fois que ses compétences sont bien acquises, nous pouvons présenter à l’enfant un projet d’organisation.


Nous vous proposons pour cela plusieurs idées :

-Faire une recette

-Faire du jardinage

-Faire un cadeau

-Organiser une petite fête…

Une fois le projet choisi, vous proposez à votre enfant un temps de réflexion : c’est l’anticipation.


Vous pouvez lui demander en créant un tableau « Avant, Pendant, Après » de quoi aura-t-il besoin, que devra-t-il faire etc…


Après ce temps de planification, vous pouvez grâce à la colonne « avant », vérifier le matériel requis : les ingrédients pour la recette, le matériel pour le jardinage, les décors pour la fête etc… Puis vous pouvez créer un plan en étape afin de le guider vers la résolution de ce projet. (Peut être pourriez-vous créer une affiche avec les étapes à cocher au fur et à mesure, en y rajoutant des dessins…)


N’oubliez pas le « après » où l’enfant devra nettoyer, ranger etc… Ce qui fait également parti de tout organisation !


Bien, une fois que le plan est prêt, c’est parti pour le projet !


Laissez faire votre enfant en autonomie, tout en le guidant si le besoin se fait ressentir… (Pour la cuisson, les courses etc…)

Gardez en tête que, la première fois que votre enfant fera une recette, une fête etc… en tout autonomie, cela pourra s’avérer être une petite catastrophe… Ce qui sera sûrement le cas ! Mais pas d’inquiétude, il faudra répéter cette troisième étape à plusieurs reprises, avec différents projets afin que votre enfant soit vraiment à l’aise.

4. Le projet scolaire


Lorsque l’étape précédente est bien ancrée, vous pouvez transférer les compétences apprises : anticipation, élaboration d’un plan en étape, organisation du matériel etc… au sein des apprentissages scolaires de votre enfant !


Commencez par choisir une matière, et un projet spécifique (exemple : un devoir maison de mathématiques…). Expliquez à votre enfant que c’est exactement comme faire une recette, un cadeau etc… il faut s’organiser !

Ressortez les tableaux « avant, pendant, après », les affiches étapes etc.. au besoin et guidez-le tout au long de la procédure.

Pareillement, cette étape ne sera pas parfaite, laissons-lui le temps de devenir le roi de l’organisation, en faisant quelques erreurs au passage !

Cet apprentissage des capacités organisationnels est long, il nécessite des efforts de la part de l'enfant et du parent.

Il reste néanmoins nécessaire.

N’hésitez pas à faire appel à des professionnels si les difficultés organisationnelles de votre enfant persistent.

Nous vous souhaitons bonne chance, bon amusement !

316 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Retrouvons-nous au cabinet :

MACH 5, Avenue des hauts Grigneux

Le Fabalab

76420 Bihorel

Téléphone : 06.42.46.71.05

Email margotwibaut@live.fr

  • Facebook
Nous contacter

© 2020 par Margot Wibaut Orthopédagogue.